Comment choisir un humidificateur

Comment choisir un humidificateur ?

choisir un humidifcateur avec hygrometre

A quoi sert un humidificateur ?

Un humidificateur sert à augmenter le taux d’hygrométrie (ou d'humidité) d’une pièce. Un air trop sec au sein de votre logement peut être dû à un manque d’aération ou à un chauffage intensif. Bien que cet assèchement ne soit pas visible, il peut cependant avoir des effets très néfastes sur la santé. En effet, au-delà des conséquences sur le matériel et notamment celui en bois, un air trop sec peut entraîner un sommeil de mauvaise qualité, des picotements au niveau des yeux, un sentiment de muqueuses sèches ainsi qu’une augmentation de la poussière.

Quelles sont les causes d’un air trop sec ?

En hiver, l’air est généralement sec à cause des basses températures et du manque d’aération au quotidien.

Les constructions, les meubles et les objets en bois absorbent l’humidité.

Un chauffage abusif ou mal adapté assèche l’air.

les causes de l'air sec- choisir un humidifcateur

OBJECTIF

30 %
d'humidité relative

Les symptômes de l’air sec

  • Maux de tête
  • Yeux secs
  • Saignements de nez
  • Soifs nocturnes, muqueuses sèches
  • Toux chronique et gorge sèche
  • Instruments de musique désaccordés

Les critères de choix d'un humidificateur

Le taux d’humidité

Il est mesurable à l’aide d’un hygromètre. Une pièce avec un air trop sec est une pièce ayant un taux d’humidité compris entre 30 et 40 %, tandis qu’une pièce avec un taux d’humidité entre 45 et 55% est considérée comme confortable à vivre. Ainsi, plus l'air est sec, plus vous devez choisir un appareil puissant.

La taille de la pièce

Elle importe également car elle déterminera la puissance de l'humidificateur nécessaire. Pour rappel, la surface s’obtient en multipliant la longueur et la largeur (par exemple, 7x5 = 35 m²). Le volume s’obtient quant à lui en multipliant ce résultat par la hauteur du plafond.

Les matériaux de la pièce

Les éléments qui composent ou décorent la pièce sont autant d’éléments à prendre en compte dans le choix de votre humidificateur. Ils peuvent constituer des facteurs aggravants de l’air sec : une pièce avec beaucoup de bois brut (parquet, poutres) mettra plus de temps à remonter en taux d'humidité qu’une pièce sans.

Le chauffage

Le principal élément à considérer est sa nature. Un chauffage central assèchera moins l’air qu’un chauffage au sol ou un poêle, particulièrement asséchant.

La nature de la pièce

Une chambre à coucher et un salon ne nécessitent pas forcément le même type d’humidificateur. Pour une chambre à coucher, un humidificateur très silencieux et sans lumière parasite est plus adapté.

LES DIFFÉRENTES TECHNOLOGIES D’HUMIDIFICATION

éVAPORATEUR

technologie de l'evaporation- choisir un humidifcateur

Cette technique naturelle repose sur la présence d’un filtre absorbant placé dans l’appareil. Il s’imbibe d’eau par capillarité et un ventilateur souffle de l’air à travers. Ainsi, l’air sec présent dans la pièce est attiré et transformé en air humide grâce à l’évaporation naturelle.

  • Utilisation simple
  • Diffusion saine et filtrante
  • Autonome
  • Faible consommation électrique
  • Consommable à changer tous les 3 à 6 mois
  • Impossible de dépasser un taux d’humidité d’environ 50 %

VAPEUR FROIDE ULTRASONIQUE

technologie de l'ultrasonique- choisir un humidifcateur

L’eau coule sur une plaque à vibrations ultrasoniques qui éclate les gouttes : on obtient une sorte de poussière d’eau, sous forme d'une très fine brume froide. La vapeur d’eau ainsi obtenue est dispersée dans la pièce grâce à un mini ventilateur.

  • Efficace dans les grandes pièces
  • Performance élevée
  • Simple d’utilisation
  • Faible consommation électrique
  • Peut projeter du calcaire

HYBRIDE ULTRASONIQUE

technologie de l'ultrasonique hybride- choisir un humidifcateur

C’est un humidificateur d’air ultrasonique avec une plaque chauffante. Le chauffage de l’eau va permettre une diffusion de meilleure qualité dans l’air. 

  • Efficace dans les très grandes pièces
  • Efficace pour remonter une pièce très sèche
  • Air rendu plus confortable car la vapeur est tiède
  • Peut projeter du calcaire

VAPEUR CHAUDE

technologie de la vapeur chaude- choisir un humidifcateur

Cette technique fonctionne comme une bouilloire, avec une plaque chauffante : l’eau est portée à ébullition et sort naturellement. Elle est idéale si un doute existe sur la qualité de l’eau mise dans le réservoir, car la vapeur chaude va éliminer 100% des bactéries dans l’eau.

  • Efficace pour les grandes pièces
  • Simple d’utilisation
  • Air rendu plus confortable car la vapeur est chaude
  • Destruction des germes de l’eau
  • Dangereux pour les enfants en bas âge
  • Énergivore
regler hygrostat de l'humidificateur-  choisir un humidificateur

Comment contrôler et suivre le taux d’humidité ?

L’humidité relative d’une pièce indique la quantité de vapeur présente dans l’air. Le taux d’humidité optimal d’une pièce doit être compris entre 45 % et 55 %. Un air trop sec pourrait avoir des conséquences sur votre santé, les meubles présents dans votre maison, vos vêtements et votre confort quotidien.

Il est donc conseillé de s’équiper d’un humidificateur permettant également de mesurer le taux d’humidité de votre pièce ou d’utiliser directement l’appareil de mesure de ce taux : l’hygromètre. Cet appareil vous procure un suivi et un contrôle constant de l’humidité de votre air et vous aide ainsi à choisir l'humidificateur adéquat. 

Bien placer votre humidificateur

Votre humidificateur peut vous sembler plus ou moins efficace en fonction de son emplacement. Par exemple, si la pièce que vous voulez humidifier est plutôt vaste, il n’est pas judicieux de placer l’humidificateur contre un mur dans un coin de la pièce, auquel cas une partie sera largement moins humidifiée que l’autre. Un positionnement central est à privilégier pour une diffusion globale. 

bien placer l'humidificateur-  choisir un humidificateur
comment humidifier une chambre d'enfant -  guide de l'humidificateur

Comment humidifier une chambre d’enfant ?

Les enfants et bébés sont plus sensibles que les adultes à la qualité de l’air de leur environnement. Humidifier l’air de la chambre de votre enfant limite les conjonctivites, les infections nasales et les bronchites. Pour bien humidifier la chambre de votre enfant et lui procurer un réel confort respiratoire, il est judicieux d’utiliser un appareil à vapeur froide qui présente l'avantage d’éviter tous risques de brûlures. 

Pour plus d’efficacité, l’eau de l’humidificateur de votre enfant doit être changée quotidiennement ; l’appareil doit être entretenu de manière impeccable pour empêcher toute prolifération de bactéries. Enfin, il faut garder l’humidificateur hors de portée de l’enfant.

comment entretenir un humidificateur -  guide de l'humidificateur

Comment entretenir son humidificateur ?

Une utilisation fréquente d’un humidificateur demande un entretien régulier et soigneux, au minimum une fois par semaine si vous l’utilisez très souvent. 

Pour le nettoyer, nous vous proposons d’opter pour un nettoyage au vinaigre blanc : en plus d’être économique, c’est le produit idéal pour éliminer le calcaire ! Il existe aussi des produits d’entretien spécifiques, comme le nettoyant et détartrant de Stadler Form qui préserve les matériaux avec efficacité.

La plupart des composants de votre humidificateur sont facilement nettoyables. En général, de l’eau ou du vinaigre blanc suffit. 

Pour une désinfection des récipients pouvant contenir du calcaire, nous vous  conseillons de remplir le contenant avec du vinaigre et de laisser agir 30 minutes avant de le laver à l’eau. Veillez simplement à bien le débrancher avant et à ne pas mouiller les composants électroniques afin de ne pas les endommager et de ne pas vous mettre en danger. 

Enfin, avant de mettre votre humidificateur en marche pour la journée, nous vous recommandons de vider toute l’eau stagnante pour éviter toute prolifération de bactéries.

Lumière parasite/veilleuse 

Les panneaux de contrôle ou les témoins d’indication sont parfois des sources de lumière qui peuvent gêner votre sommeil. Certains humidificateurs sont équipés d’un régulateur de lumière (aussi appelé "dimmer") qui vous permet de réduire l'intensité de la lumière émise par votre humidificateur, ou de l'éteindre. 

Astuce : 

Sur certains humidificateurs, une capsule avec une LED est présente, parfois non-amovible. 

Recouvrir cette lumière parasite est possible avec un morceau de papier aluminium, cela n’empêche pas du tout le fonctionnement de l’appareil.

desactiver la lumière de l'humidificateur, le guide de l'humidification
Capsule LED de l’humidificateur CLEVAIR 2
poussiere blanche avec humidificateur ultrasonique, le guide de l'humidification

Poussière blanche autour de l’humidificateur

Vous constatez l’apparition d’une fine poussière blanche autour de votre humidificateur ultrasonique ? Il n’y a rien d’inquiétant, c’est que votre eau est calcaire.

La plaque ultrasonique brise les molécules d'eau et les diffuse dans l'air, et donc le calcaire également. Le filtre n'en retient qu'une partie si l'eau est très calcaire. Il est donc normal de constater un dépôt blanc autour de l'appareil.

Il faut entretenir votre appareil en nettoyant la plaque ultrasonique régulièrement, avec du vinaigre par exemple. Autrement, l’eau calcaire encrassera plus rapidement votre humidificateur.

Diffuser des huiles essentielles avec un humidificateur

Certains humidificateurs peuvent diffuser des huiles essentielles. Il y a deux façons de le faire :

  1. Ajouter les huiles directement dans l’eau, au fond du bac : il faut que l’appareil comporte une base en polypropylène, un matériau qui résiste à l’huile sans la dénaturer et sans qu’il n’y ait de conséquences sur l’appareil. Ainsi, si vous voulez diffuser des huiles essentielles avec votre humidificateur, vérifiez bien la composition de celui-ci. 
  2. Imprégner le coton des huiles et le placer dans le compartiment prévu à cet effet : un réceptacle en PP placé dans le flux d’air du ventilateur. La diffusion se fait par voie aérienne.

Par exemple, l’humidificateur ANTON de Stadler Form peut diffuser des huiles à partir de sa cuve spécialement conçue pour, ce qui vous fait profiter au mieux des vertus de ces huiles tout en vous garantissant un confort respiratoire. 

diffuser des huiles essentielles avec humidifcateur, le guide de l'humidification
quelle eau mettre dans un humidificateur, le guide de l'humidification

Quelle eau mettre dans un humidificateur?

  • Vapeur froide : l’eau du robinet est adaptée comme de l’eau distillée. Si votre eau est calcaire, un dépôt blanc va se former autour de l’appareil. C’est le calcaire de l’eau qui se casse en toutes petites particules et qui retombe à coté de l’appareil. Il n' y a aucun risque pour votre santé, en revanche, il faut veiller à bien nettoyer votre humidificateur pour qu’il ne s’entartre pas. Il est aussi possible d’utiliser un mélange d’eau du robinet et d’eau distillée. Pour réduire cette poussière blanche, il convient de remplacer régulièrement la cartouche de filtration de l’humidificateur.
  • Vapeur tiède : l’eau du robinet et l’eau distillée est adaptée. Tout comme les humidificateurs à vapeur chaude, l’eau provenant d’un adoucisseur est fortement déconseillée.
  • Vapeur chaude : l’eau du robinet est adaptée, mais l’eau adoucie provenant d’un système de détartrage utilisant du sel est à exclure. Le point d’ébullition de l’eau sera transformé occasionnant un débordement puis une déformation de l’humidificateur.
  • Évaporateur : tout type d'eau. Idéal si l’eau est fortement calcaire. Le calcaire restera au fond du bac et pourra simplement être nettoyé avec un produit adapté (vinaigre blanc par exemple). 

Notre sélection d'humidificateurs d'air